Logo de H.U.G

BIENVENUE SUR LE SITE
DE LA GEcor

Unité de cardiologie interventionnelle
L'unité de cardiologie interventionnelle des Hôpitaux Universitaires de Genève (HUG) propose une vaste gamme de prestations endovasculaires cardiaques et non cardiaques. Les interventions coronariennes incluent des techniques complexes telles que la désobstruction chez les patients avec infarctus du myocarde, le Rotablator, la prise en charge des occlusions chroniques (CTO), et la pose de stent dans le tronc commun. Concernant les maladies cardiaques structurelles, les patients des HUG peuvent bénéficier du remplacement valvulaire percutané par cathéter (TAVI), de la fermeture du foramen ovale perméable (FOP) et de la communication interatriale (CIA), ainsi que de la fermeture de l'oreillette gauche. Dans le domaine des interventions non cardiaques, notre équipe de spécialistes propose le traitement des sténoses carotidiennes et des artères périphériques ainsi que la dénervation des artères rénales.
 
L’équipe se compose de:
ACTIVITES DE BASE
Coronarographie et cathétérisme cardiaque

L'état des artères coronaires est évalué par la coronarographie. Le cathétérisme cardiaque permet d'évaluer la fonction du muscle cardiaque et de ses valves. Ces examens s'effectuent sous anesthésie locale, par voie fémorale (pli de l'aine) ou radiale (poignet), et peuvent s'effectuer aussi en ambulatoire.

Angioplastie coronaire et pose d’endoprothèses (stent)

Lors d'un rétrécissement des artères coronaires, deux types d'interventions sont possibles : le traitement par cathéter avec une dilatation par ballonnet du rétrécissement suivie de la pose d'un stent (petit tuyau métallique) ou l'intervention chirurgicale (opération de pontage, réservée dans des cas de stade avancé de la maladie). Pour ce qui concerne le traitement par cathéter, l'utilisation de stents actifs (enrobés d'un médicament) permet de réduire considérablement le taux de nouveaux rétrécissements au même endroit.
SPECIFICITES DE L’UNITE DE CARDIOLOGIE INTERVENTIONNELLE
Prise en charge de patients avec infarctus (attaque cardiaque)

Un cardiologue présent aux HUG 24 /24 assure une prise en charge immédiate des patients avec infarctus (attaque cardiaque). Le Cardiomobile (144) active un système d'alerte automatique (ALARME STEMI) qui permet le transfert direct du patient de l'ambulance en salle de cathétérisme cardiaque et une intervention dans les meilleurs délais. Ce système d'alarme, unique en Suisse romande, permet une prise en charge optimale et améliore considérablement le pronostic vital du patient.

Coronarographie et pose de stent par voie radiale

Les coronarographies et poses de stent par voie radiale, c'est-à-dire via l'artère du poignet, est le traitement de choix dans notre service. Aux HUG, le taux d'interventions par accès radial pour les interventions coronariennes percutanées est passé de 4% en 2007, à 22% en 2008, à 68% en 2009 et à 73% en 2010. Les avantages de la voie radiale par rapport à la technique classique par le pli de l'aine sont nombreux : mobilisation immédiate des patients, diminution des saignements, réduction considérable des complications.

Interventions coronariennes complexes

Ces interventions comprennent, entre autre, la pose de stent en cas de maladie avancée telle que la sténose du tronc commun, le Rotablator, l'Angiojet, et le traitement des occlusions chroniques (CTO). Ces interventions complexes requièrent des compétences et du matériel spécifiques.

Fermeture du foramen ovale perméable (FOP) et de la communication inter-atriale (CIA)

La prise en charge de ces pathologies peut se faire désormais sans chirurgie, avec la pose d'un système de fermeture de la communication. Ces intervention se font souvent en anesthésie locale (FOP) ou générale (CIA), et avec une surveillance d'une seule nuit.

Fermeture de l'auricule chez las patients avec fibrillation auriculaire

Cette nouvelle procédure permet d'éviter l'anticoagulation chez les patients en fibrillation auriculaire qui sont à haut risque de saignements. La procédure est généralement faite en anesthésie générale.

Remplacement de la valve aortique par voie percutanée

Le rétrécissement de la valve aortique, appelé « sténose aortique », est une maladie avec un sombre pronostic. La prise en charge traditionnelle est chirurgicale. Cependant, notre équipe propose un remplacement valvulaire aortique percutané, par voie fémorale (en passant par le pli de l'aine) sans chirurgie et sous anesthésie locale, et cela lorsque la chirurgie s'avère trop risquée (par exemple chez les personnes très âgées ou avec des maladies qui augmenteraient le risque opératoire). En 2008, les HUG on été le premier centre en Suisse romande à proposer cette thérapie.

Pose de stent carotidien

Un rétrécissement des carotides peut provoquer une attaque vasculaire cérébrale (AVC). Une thérapie non chirurgicale développée récemment permet la pose d'un stent (petit tuyau métallique) en passant par le pli de l'aine (artère fémorale), sous anesthésie locale. Dans la plupart des cas, la durée de l'hospitalisation se limite à une nuit. L'expérience de notre équipe dans le domaine nous a valu une reconnaissance nationale et internationale.

Traitement du rétrécissement des artères rénales

En cas de rétrécissement sévère des artères rénales, le patient peut dévélopper une hypertension artérielle que les médicaments ne suffisent pas à contrôler. Notre équipe traite ces rétrécissements par ballonnet et pose de stent, en anesthésie locale et en passant par le pli de l'aine. Généralement cette procédure se fait en ambulatoire.

Interventions périphériques

Ces interventions sont proposées chez des patients qui, à cause de rétrécissements ou occlusions des artères des jambes, ont de la peine à marcher ou souffrent de plaies qui ne guérissent pas. Notre équipe a une grande expérience dans ce domaine et effectue, entre autre, des interventions périphériques complexes telles que le traitement des occlusions iliaques et fémoro-poplitées ainsi que la désobstruction des vaisseaux au-dessous du genou.

Dénervation des artères rénales

Cette nouvelle thérapie très prometteuse permet de traiter des patients avec une hypertension artérielle réfractaire à la thérapie médicamenteuse. La procédure se fait en anesthésie locale en passant par le pli de l'aine.