Logo de H.U.G

BIENVENUE SUR LE SITE
DE LA GEcor

Cardiologie nucléaire
Le service de cardiologie a la chance de bénéficier, en son sein, d’une équipe de cardiologie nucléaire de pointe. En plus de la traditionnelle scintigraphie myocardique au thallium (SPECT – single-photon-emission-tomography), la cardiologie nucléaire des Hôpitaux universitaires de Genève a élargi son champs d’action aux toutes dernières technologies d’imagerie, comme le scanner PET (positron-emission-tomography) avec son CT (computed tomography) à 64 barrettes ou encore le MDCT (Multi-Detector Computed Tomography).

L’imagerie du PET, avec sa haute résolution spatiale et contrastée, est un outil prometteur pour l’identification de la maladie coronarienne obstructive d’une précision supérieure à 10% en comparaison à la scintigraphie traditionnelle (thallium-SPECT). Cet examen permet d’évaluer la réserve du flux myocardique chez des patients au début d’une maladie coronarienne et de prévoir le développement ou de suivre l’évolution de la maladie. La viabilité du myocarde peut également être évaluée avec des marqueurs spécifiques, comme le FDG qui permet une visualisation de l’utilisation du glucose par le myocarde. Ceci est considéré come un « gold standard » dans le domaine de l’imagerie cardiaque pour l’évaluation de la viabilité du myocarde.

Le scanner à 64 barrettes et le MDCT permettent de visualiser les artères coronaires de manière détaillée et non-invasive et offre une alternative à l’angiographie coronarienne conventionnelle.
Figure 1
angiographie par CT coronarien à 64 barrettes

L’équipe se compose de :
  • Drs René Nkoulou/Prof Osman Ratib, médecin responsable
  • 1 médecin interne
  • 1 infirmière
  • 2 assistantes-techniques